Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 14:22

La bataille navale, appelée aussi touché-coulé, est un jeu de société dans lequel deux joueurs doivent placer des « navires » sur une grille tenue secrète et tenter de « toucher » les navires adverses. Le gagnant est celui qui parvient à torpiller complètement les navires de l'adversaire avant que tous les siens ne le soient.

Le principe du jeu de bataille navale semble trouver son origine dans le jeu français L'Attaque lors de la Première Guerre mondiale, on a aussi trouvé des liens de parenté avec le jeu de E. I. Horseman en 1890 (Baslinda) et on dit que des officiers russes y auraient joué antérieurement à la première guerre. La première version commerciale du jeu fut publiée en 1931 par la Starex Novelty Co. sous le nom de Salvo. Ce jeu est devenu populaire lors de son apparition en 1943 dans les publications américaines de divertissement de la Milton Bradley Company qui l'exploita sous la forme papier jusqu'en 1967, où elle sortit un jeu de plateau, puis en réalisa une version électronique en 1977.

Dans les années 80 l'électronique relance le classique jeu de bataille navale, le leader de l'époque est MB (voir pub INA). La marque VULLI (l'arbre magique des Klorofil, Sophie la giraffe...) sort une version compacte et facilement transportable grâce à sa valise.

 

Vulli fermé ok

Valise Vulli en position transport.

 

 

 

vulli bataille ouvert++Ici en position jeu

 

 

vulli-bataille-face-.jpg

les joueurs placent des pions blancs sur la grille lorsque les coordonnées n'ont pas touché de bateau adverse,
et rouge lorsqu'une touche a été faite.

 

 

  bataille-navale 0356+Les grilles de jeu à placer sur la face verticale.

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pourriez aimer aussi:

100 4590-copie-1

100 4488

 

PC140032

 

100 4407

l'arbre magique des Klorofil Consoles Portables
(8pcs)
Game & Watch
(12pcs)
Collection Fisher-Price

 

 

Retour au menu des objets vintage

 

 

...

Partager cet article

Repost 0

commentaires